Les conséquences fiscales de la cessation

La cessation d’activité d’une entreprise peut avoir de multiples raisons :

  •  départ en retraite,
  •  vente de l’entreprise,
  •  décès de l’exploitant;

Quelles sont les incidences sur le plan fiscal ?

Que l’entreprise soit soumise à l’impôt sur le revenu (IR) ou l’impôt sur les sociétés (IS), la cessation de l’activité entraîne l’imposition immédiate des :

  • bénéfices que vous avez réalisés depuis la fin de votre dernier exercice clos jusqu’à votre date de cession ou cessation ;
  • bénéfices en sursis d’imposition
  •  plus-values réalisées à l’occasion de votre cessation d’activité sur la vente des immobilisations

Que dois-je faire ?

Pour un régime réel normal ou simplifié vous devez déclarez en ligne dans les 60 jours suivant la cessation une dernière déclaration

Pour les micro-entreprises, vous devez seulement déposer dans le même délai une déclaration de revenus n° 2042-C PRO sur laquelle vous inscrivez le chiffre d’affaires réalisé jusqu’à la date de cessation

Si la cessation est suite au décès de l’exploitant les héritiers dispose de 6 mois pour faire ces déclarations

impotfiscale cessation

SI VOUS SOUHAITEZ

DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS

CONTACTEZ NOUS AU 01 82 93 00 22

Publié par MP Conseils

Dirigeante de la société MP Conseils basée à Mennecy (91). MP Conseil a pour but d'aider les TPE et PME dans leurs difficultés de gestion au quotidien, les accompagner, les informer et les former,...

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :