La loi sur l’économie sociale et solidaire (ESS) définitivement adoptée

Une reconnaissance attendue depuis longtemps : Gouvernance démocratique, lucrativité limitée, utilité sociale : les valeurs fondatrices de l’ESS sont enfin posées par la loi qui vient d’être définitivement adoptée par le Parlement. Avec elle, c’est toute une part de l’économie française qui est reconnue. L’ESS regroupe aujourd’hui 14 % des entreprises et des emplois enPoursuivre la lecture de « La loi sur l’économie sociale et solidaire (ESS) définitivement adoptée »

34 % des étudiants veulent démarrer leur carrière au sein d’une petite structure

34 % des étudiants souhaiteraient commencer leur carrière en start-up ou en PME. C’est en tout cas ce qu’affirme une tribune publiée sur le site de l’ADN. Mais que veulent vraiment les étudiants ? Agilité et transparence : la combinaison gagnante : 90 % des talents attendraient de la transparence sur les missions et la visionPoursuivre la lecture de « 34 % des étudiants veulent démarrer leur carrière au sein d’une petite structure »

RSE : les entreprises prennent la parole

On ne le répètera jamais assez : la RSE est un véritable levier de compétitivité. Et l’enquête “RSE: La parole aux fournisseurs” vient le confirmer. C’est la nouvelle priorité des fournisseurs. La Responsabilité Sociétale des Entreprises ou RSE, revient de plus en plus souvent parmi les exigences des clients, et un nombre croissant d’entreprises prennent conscience dePoursuivre la lecture de « RSE : les entreprises prennent la parole »

EtNISI redonne vie à nos déchets

La start-up du Nord de la France a développé un procédé innovant d’économie circulaire : elle valorise des déchets solides pour les transformer en objets du quotidien, comme du carrelage ou du mobilier. Chaque année, près de 350 millions de tonnes de déchets sont générés en France. 70 % proviennent de la déconstruction de bâtiments et dePoursuivre la lecture de « EtNISI redonne vie à nos déchets »

Mais de quoi rêvent les repreneurs ?

Le potentiel de croissance de l’entreprise, voilà ce qui fait rêver les repreneurs. D’après l’enquête menée par Infopro Digital Études pour le salon Transfair, 55 % d’entre eux estiment qu’il s’agit du critère le plus important lors de la cession-transmission, loin devant la rentabilité potentielle (37 %) ou la valeur financière de l’entreprise (25%). UnePoursuivre la lecture de « Mais de quoi rêvent les repreneurs ? »

Healthtech : l’avenir est dans l’IA

L’intelligence artificielle (IA) fait partie de ces nouvelles technologies indispensables au secteur de la Healthtech en raison des besoins de collecte et de traitement algorithmique de données toujours plus nombreuses et complexes. Au niveau mondial, l’IA s’est fortement développée dans l’imagerie et le diagnostic, la découverte de médicaments optimisés (les candidats médicaments), et la collecte et l’analysePoursuivre la lecture de « Healthtech : l’avenir est dans l’IA »

Que faire en cas de difficulté d’accès au crédit ?

Refus de crédit, suppression de découvert notamment, les entreprises confrontées à des difficultés de financement sur le marché bancaire peuvent s’adresser à d’autres organismes. BPI France : Les entreprises en difficulté financière peuvent se tourner vers la banque publique d’aide aux PME, BPI France (ex-Oséo), qui a mis en place plusieurs outils de soutien auxPoursuivre la lecture de « Que faire en cas de difficulté d’accès au crédit ? »

Quels sont les inconvénients du régime micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) ?

Ses principaux inconvénients : Les frais professionnels et les achats payés pour la réalisation du CA (stocks, primes d’assurances, frais de déplacement, etc.) ne sont pas pris en compte pour leur valeur réelle ; ils sont déductibles du résultat de l’entreprise, mais de façon forfaitaire. Impossibilité de récupérer la TVA payée sur les stocks etPoursuivre la lecture de « Quels sont les inconvénients du régime micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) ? »

Quels sont les avantages du régime micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) ?

Ses principaux avantages Des obligations comptables réduites à la tenue d’un livre journal détaillant les reccettes, d’un registre récapitulatif des achats (en cas d’activité relevant du seuil de 170 000€) : pas de compte de résultat ni de bilan à établir en fin d’année ! Pas de TVA à facturer (franchise de TVA) tant quePoursuivre la lecture de « Quels sont les avantages du régime micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) ? »

Fonds « France Investissement Tourisme »

Objectifs de l’aide : Accompagner les transformations dans le secteur du tourisme stimuler l’innovation et accroître la compétitivité des entreprises du secteur. Bénéficiaires : Entreprises françaises, indépendantes, du secteur tourisme-loisirs : l’hôtellerieet toutes formes de gestion d’hébergement la restauration le voyage et les transports touristiques les loisirs et l’utilisation du temps libre d’une manière plusPoursuivre la lecture de « Fonds « France Investissement Tourisme » »